assainissement

 

Accueil Actualités Liens utiles Humeur Conseils municipaux Photos Assainissement Humour Les ports Bienvenue au Diben Courrier des lecteurs Contact

 

 

  Tout va bien !

 

 

    Saint-Jean du Doigt commune low cost du canton !

Planning des travaux d'assainissement jusqu'à la fin de l'année 2008. 

http://www.mairie-plougasnou.fr/iso_album/planning_previsionnel_jusqu%27a_la_fin_de_l%27annee.pdf

 

Actualité Finistère

mardi 29 juillet 2008

Salaires : les ouvriers d'Eurovia revendiquent

Opération escargot dans le Finistère. Ici, au rond-point de Pen Ar Chleuz, à l'entrée de Brest.   Opération escargot dans le Finistère. Ici, au rond-point de Pen Ar Chleuz, à l'entrée de Brest.

Hier, toute la journée, les ouvriers de l'entreprise de travaux publics, implantée dans huit sites bretons, ont revendiqué dans la rue.

Depuis mercredi dernier, des salariés d'Eurovia, entreprise spécialisée dans les travaux publics et implantée sur huit sites en Bretagne, sont en grève. Ils revendiquent « 500 € de prime pour chaque salarié, 75 € d'augmentation forfaitaire pour tous au 1er juillet 2008, une amplitude trajet payée à 100 %, une prime de transport du domicile au dépôt, le paiement du 13e mois, une revalorisation de la prime de modulation ». Une revendication qui fait suite aux négociations salariales de janvier qui ne les avaient pas satisfaits.

Hier, après trois jours de grève qui n'ont vu, d'après leurs syndicats CGT et CFDT, aucune avancée avec la direction, ils ont décidé de revendiquer haut et fort sur le bitume et dans la rue.

Ainsi, dans le Finistère, les salariés grévistes ont effectué une « opération escargot » sur les grands axes routiers. Partant de l'entreprise de Morlaix avec une quinzaine de voitures, vers 9 h, ils se sont dirigés sur Brest via la RN12. Arrivés au rond de Pen Ar Chleuz, vers 11 h, où les attendaient une vingtaine d'autres voitures, ils ont arrêté des automobilistes pour distribuer leur tract. Ils ont ensuite rejoint Châteaulin où arrivaient au même moment leurs petits camarades de Quimper. Au total, ils étaient environ une centaine d'ouvriers.

Dans les autres sites bretons, comme à Rennes, les salariés se sont également mobilisés dans différentes manifestations.

D'après les représentants des syndicats de Brest, « la dernière mobilisation de cette importance remonte à 2000 lors des 35 heures ».

Dans l'après-midi, ils ont appris qu'un rendez-vous avait été fixé avec la direction régionale d'Eurovia à Rennes mercredi prochain à 14 h. D'ici là, ils comptent multiplier les réunions entre les salariés grévistes. Demain, un débrayage est de nouveau prévu sur les sites.

 

Cécile RENOUARD.

 
Ouest-France